Pour une communication efficace et responsable

J'ai oubli mon mot de passe

Je cre mon code d'accs

Liste des entreprises adhrentes

  • Imprimer cette page
  • Recommander cette page

Mercredi 18 septembre 2019

S'informer Actualits

AccueilS'informer ActualitsActualitsHors-mdias

Hors-mdias

Actualits du Hors-mdias - Imprims

Les annonceurs pour le marketing collaboratif

L'UDA, en partenariat avec OpinionWay Ballester et MD Expo, a prsent la 3e dition du Baromtre de l'e-marketing* au salon MD Expo. L'enqute rvle l'enthousiasme des annonceurs pour le marketing collaboratif. Ainsi, plus d'un annonceur sur deux pratiquant dj le marketing participatif dclare tre prsent sur les rseaux sociaux. A l'avenir, la parole sera aussi largement donne aux consommateurs au travers de l'explosion prvisible des blogs, mini-sondages, plateformes d'changes communautaires. Pour 80 % des annonceurs qui les utilisent ou comptent les utiliser, ces outils donnent le moyen de dvelopper leur complicit avec les consommateurs et de mieux les comprendre. Le marketing mobile est dj pratiqu par 16 % des annonceurs, en complment du on ou du offline. Il devrait tripler : 47 % des rpondants le prvoient dans leur plan de communication. 80 % de ceux qui en font dj ralisent des oprations par SMS. A l'avenir, les applications mobiles devraient connatre la plus grande marge de progression (de 37 % 67 %), au dtriment des sites mobiles annoncs en recul (de 70 % 52 %). Au-del de ces tendances mergentes, les enseignements de l'anne prcdente sont conforts : les annonceurs privilgient la stratgie de complmentarit des canaux (90 %, + 3 % vs 2008) plutt que de substitution. La mixit des actions se fait principalement entre les canaux online et offline. Les annonceurs plbiscitent toujours les canaux online pour des raisons de cot, l'item "simplicit et rapidit de mise en place" arrivant loin derrire. Parmi les outils mis en place sur le web, l'e-mailing reste l'outil privilgi avec 89 % d'acteurs. Mais l'e-newsletter rattrape progressivement son retard, atteignant 78 % (+ 7 points vs 2009), au coude coude avec l'e-mailing (79 %). L'usage de ce dernier sera revu la baisse, en raison d'une certaine saturation des internautes, au profit d'autres outils moins intrusifs comme les catalogues, les sites web consommateurs ou les services offerts de type "pull" (flux RSS, widget, podcast...), le tout devant progresser de faon concerner prs d'un annonceur sur quatre.

avril 2010

Article(s) disponible(s)

EcoFolio


3 place des Victoires
75001 Paris
contact@ecofolio.fr

Infocentre
01 53 32 86 70

Eco-contribution

Haut de page

© UDA 2005 – 2015
Mentions lgalesVie prive

Site réalisé par Smart Agence
Crdits