Pour une communication efficace et responsable

J'ai oublié mon mot de passe

Je crée mon code d'accès

Liste des entreprises adhérentes

  • Imprimer cette page
  • Recommander cette page

Jeudi 21 septembre 2017

S'informer Actualités

AccueilS'informer ActualitésActualitésÉtudes-prospective

Études-prospective

Actualités des études

Les études autrement ?

Pour le CESP et l'Irep, cinq tendances caractériseront les études de demain : la montée en puissance du collaboratif, la nécessité de penser et d’agir autrement, la notion d’expérience, le recentrage sur le client et bien entendu la data...

Le 26 juin 2014 s'est tenue la deuxième édition du séminaire organisé par le CESP (Centre d'études des supports de publicité) et l'Irep (Institut de recherches et d'études publicitaires) sur "Les études autrement ?". En introduction de la matinée, Zysla Belliat, présidente de l’Irep, et Denis Bied-Charreton, directeur général du CESP, ont, après un rappel de la perpétuelle évolution du métier des études, souligné que les données (la célèbre data) étaient au coeur de ce bouleversement et que de nouveaux acteurs contribuaient à ces changements. La matinée s’est poursuivie autour de témoignages d'annonceurs, avec l’intervention d’Anne Panis-Lelong, directrice veille des opinions, de la consommation et de la concurrence à la SNCF, et d'Alain Klapisz, strategy & insights director chez Danone. Après avoir dressé un panorama des typologies d’études menées au sein de leurs entreprises, Anne Panis-Lelong et Alain Klapisz ont rappelé l’importance de l’innovation dans les études, la nécessité pour les gens d’études de mener des études autrement, le besoin d’être créateur d’envie pour les clients internes et l’exigence, pour les équipes études, de participer aux comités de décision pour porter la voix du consommateur. Cette conférence s’est achevée par le partage, lors de deux tables rondes, des expériences et des points de vue d'instituts (Illigo, BVA, Nielsen et Ipsos), mais aussi des nouveaux acteurs (Google, Weborama) sur l’évolution de leur métier. De ces débats ont émergé cinq grandes tendances : la montée en puissance du collaboratif (co-expérience, co-participation, co-création), la nécessité de penser et d’agir autrement, la notion d’expérience, oublier la technologie et se recentrer sur le client, et bien entendu la data, qu’elle soit big, smart ou small, qui reste au centre des problématiques de tous.

juillet 2014

Article(s) disponible(s)



Les adhérents de l’UDA bénéficient d’informations et de services privilégiés.

Adhérents, identifiez-vous en haut à droite de l'écran, pour accéder à l'ensemble du contenu avec

Comment adhérer ?

Haut de page

© UDA 2005 – 2015
Mentions légalesVie privée

Site réalisé par Smart Agence
Crédits