Pour une communication efficace et responsable

J'ai oublié mon mot de passe

Je crée mon code d'accès

Liste des entreprises adhérentes

  • Imprimer cette page
  • Recommander cette page

Vendredi 22 septembre 2017

S'informer Actualités

AccueilS'informer ActualitésActualitésCommuniqués de l'UDA

Communiqués de l'UDA

Derniers communiqués de l'UDA

Une assemblée générale très suivie où l'UDA partage ses engagements avec ses adhérents

L’année 2007 et le premier semestre 2008 ont été très actifs pour l’Union des annonceurs (UDA), engagée sur de nombreux fronts.

L’assemblée générale qui s’est tenue le 19 juin a été l’occasion non seulement de dresser un bilan des actions menées en 2007, mais aussi de faire le point sur les dossiers en cours et de partager avec les adhérents les engagements et prises de position de l'UDA.

 Comme le prévoient les statuts, un tiers du conseil d’administration a été renouvelé

Tous les deux ans, le conseil d’administration de l'UDA est renouvelé par tiers. Neuf administrateurs "sortants" ont ainsi été réélus pour un nouveau mandat de six ans : Danone, Galeries Lafayette, Lesieur, Mars, Nestlé, Pernod Ricard, Philips, Procter & Gamble et Unilever, tandis que deux nouveaux administrateurs - Carrefour et Disneyland Paris - étaient élus pour la première fois, également pour un mandat de six ans. Voir composition du conseil d’administration.

 De nouveaux adhérents

Depuis le 1er janvier 2007, l’UDA a accueilli 15 nouveaux adhérents : Axa, Campbell, Candia, Carglass, Champion, Coty Prestige, Disneyland, Fleury Michon, Hero, MAIF, Merck Santé, Neuf Cegetel, Petit Bateau, Saint-Gobain Pôle MHP et Tipiak.
La diversité de taille et de secteur économique de ces nouveaux membres est une nouvelle illustration de la représentativité de l’UDA, forte de ses 300 entreprises adhérentes.

 2007-2008, la promotion active d’une communication efficace et responsable

« Plus que jamais, en 2007-2008, nous suivons notre ligne directrice : promouvoir une communication efficace et responsable. Nos entreprises doivent en effet à la fois répondre à une exigence toujours plus élevée de performance, quels que soient leur taille ou leur secteur, et dans le même temps prendre en compte les différentes attentes exprimées par leurs parties prenantes », commente Pierre Bardon, président de l’UDA.

 Parmi les sujets abordés lors de l’assemblée générale, trois ont notamment été développés.

La réforme de l’audiovisuel public doit aussi prendre en compte le point de vue des entreprises et l’impact sur la croissance économique
Au cœur de l’actualité, l’UDA a été particulièrement active sur le projet de réforme de l’audiovisuel public. Plusieurs orientations destinées à ne pas léser les entreprises et leur capacité à communiquer sur les chaînes publiques ont été exposées aux pouvoirs publics, aux parlementaires et aux membres de la commission Copé. Parmi ces suggestions figurent la mise en œuvre progressive du projet jusqu’en 2011, l’application la plus large possible de la nouvelle directive européenne SMA* et un financement évitant tout coût supplémentaire aux annonceurs. Force de proposition, l’UDA appuie sa réflexion sur un principe clairement identifié par les universitaires et les professionnels : les investissements en matière de communication sont un facteur de croissance économique nationale.
*Services médias audiovisuels. La directive SMA remplace la directive Télévisions sans frontières et régit les modes d’insertion publicitaire dans l’audiovisuel européen.

L’évolution de l’autodiscipline et la réforme du BVP
En cohérence avec son engagement pour une communication responsable, l’UDA a joué, avec ses partenaires, un rôle moteur dans la réforme de l’autorégulation publicitaire au sein du BVP et du CNC (Conseil national de la consommation).
Cette réforme se traduit par la mise en place de nouvelles instances et de nouvelles procédures, qui se traduiront par une plus grande ouverture sur la société, plus de concertation avec les parties prenantes et plus d'efficacité, avec un système de traitement des plaintes.
L’UDA montre ainsi sa capacité à devancer les enjeux économiques et sociétaux en impliquant l’entreprise dans une démarche d’autodiscipline. Dans ce même registre, elle a également pris ses responsabilités en élaborant, puis en signant en avril 2008, avec le ministère de la Santé, la Charte sur l’image du corps.

Les engagements pour une communication responsable
De même, l’UDA s’est engagée avec ses adhérents à relever les défis écologiques portés par la société. Elle a ainsi signé avec le Meeddat (ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire), le 11 avril 2008, la Charte d’engagements et d’objectifs pour une publicité éco-responsable prenant en compte les objectifs du Grenelle de l’environnement. Les règles déontologiques se voient ainsi renforcées et un contrôle systématique du BVP est exercé avant toute diffusion d’une campagne nationale ayant recours à un argument écologique. L’UDA a par ailleurs mis en place fin 2007 sa Charte d'engagements des annonceurs pour une communication responsable, aujourd’hui signée par 34 entreprises ou groupes adhérents.

L’UDA s’est ainsi mobilisée sur ces sujets majeurs et bien d’autres encore, notamment la publicité alimentaire en direction des enfants, sur laquelle les annonceurs sont prêts à prendre de nouveaux engagements.
« Pour les annonceurs, la responsabilité peut sembler une source de contraintes, mais c’est aussi une opportunité de communiquer mieux. Efficacité et responsabilité sont et seront de plus en plus indissociables », explique Gérard Noël, vice-président directeur général de l’UDA.
  

Contact UDA : Dominique Candellier, directrice communication et développement durable, tél. 01 45 00 79 10,  (assistante : Brigitte Domergue), UDA - 53 avenue Victor Hugo - 75116 Paris

  
  

juin 2008

Article(s) disponible(s)

Haut de page

© UDA 2005 – 2015
Mentions légalesVie privée

Site réalisé par Smart Agence
Crédits