Pour une communication efficace et responsable

J'ai oublié mon mot de passe

Je crée mon code d'accès

Liste des entreprises adhérentes

  • Imprimer cette page
  • Recommander cette page

Samedi 18 novembre 2017

S'informer Actualités

AccueilS'informer ActualitésActualitésCommuniqués de l'UDA

Communiqués de l'UDA

Derniers communiqués de l'UDA

Progressivité dans la mise en œuvre du projet de "Nouvelle télévision publique"

L'Union des annonceurs prend acte avec satisfaction de la déclaration du Président de la République retenant la progressivité dans la mise en œuvre du projet de "Nouvelle télévision publique" comme une piste sérieuse.

L'Union des annonceurs considère que cette mesure est indispensable pour éviter toute réduction de l'offre globale d'espace publicitaire télévision qui aurait certainement des conséquences désastreuses pour les entreprises et donc pour la croissance économique.

L'Union des annonceurs s'est largement exprimée auprès des différents décideurs politiques pour faire part de ses inquiétudes sur la possible disparition immédiate de 25 % de l'offre d'espace publicitaire télévision.

Elle a plaidé pour la progressivité de la mise en œuvre du projet et a souligné qu'elle ne pourrait être envisagée sans une application immédiate et complète de toutes les nouvelles dispositions de la récente directive européenne "Services médias audiovisuels" qui visent à la libéralisation de la réglementation en Europe.

L'Union des annonceurs a attiré l'attention des pouvoirs publics sur les enjeux économiques majeurs du projet : de récentes recherches, menées par des économistes à l'Université Paris-Dauphine sur 14 pays développés en Europe, Amérique du Nord et Asie Pacifique notamment, démontrent clairement la relation entre la croissance économique et la publicité, investissement immatériel majeur des entreprises. La publicité soutient la consommation, stimule l'innovation, développe la concurrence et finance tout le secteur de la communication, qui représente près de 400 000 emplois.

Les pouvoirs publics doivent veiller à ce que la France, déjà déficitaire en termes d'offre d'espace de publicité télévision par rapport à ses concurrents européens, n'aggrave pas sa faiblesse à cet égard, et par là son handicap en matière de croissance.

Compte tenu de tous ces enjeux, l'Union des annonceurs regrette que les entreprises ne soient pas représentées au sein du "collège professionnels" de la Commission Copé qui vient d'être installée, et demande à être formellement consultée au cours de ses travaux.

février 2008

Article(s) disponible(s)

Haut de page

© UDA 2005 – 2015
Mentions légalesVie privée

Site réalisé par Smart Agence
Crédits