Pour une communication efficace et responsable

J'ai oubli mon mot de passe

Je cre mon code d'accs

Liste des entreprises adhrentes

  • Imprimer cette page
  • Recommander cette page

Vendredi 23 août 2019

S'informer Actualits

AccueilS'informer ActualitsActualitsCommunication responsable

Communication responsable

Actualits - Communication et dveloppement durable

Faibles revenus et consommation durable

Comment consommer durable quand on vit au-dessous du seuil de pauvret ? Ethicity tudie cette population qui a besoin daccompagnement et de pdagogie.

8,6 millions de Franais vivent sous le seuil de pauvret. Ethicity, en collaboration  avec Youphil et EDF Collectivits, a prsent le 25 octobre "Les Franais faibles  revenus et la consommation durable", une extraction de son tude annuelle "Les  Franais et la consommation responsable", portant sur 691 personnes. Pour les  Franais vivant sous le seuil de pauvret*, le cot de la vie est la premire source  d'inquitude (47,8 % contre 46,3 % pour l'ensemble de la population). Ils sont  moins nombreux considrer le dveloppement durable comme une ncessit  (61,8 % contre 68 % pour la moyenne franaise). 28,9 % (contre 18,6 % en  moyenne) disent ne pas avoir chang leur comportement en faveur du  dveloppement durable dans les 12 derniers mois parce que leur pouvoir d'achat ne le permettait pas. Certains co-gestes sont moins bien intgrs, alors mme qu'ils pourraient permettre des conomies. Le rle de l'entourage est important : 12,1 % des personnes qui ont chang leur comportement l'ont fait parce que leur  entourage les y a pousses (notamment les enfants), contre 9,1 % pour la moyenne des Franais. Cette population a besoin d'tre accompagne et 22 % pensent que les hypermarchs ont un rle d'information sur les produits en magasin (contre 19,8 % en moyenne). D'une manire gnrale, en dehors des  produits alimentaires, 48,5 % des personnes sous le seuil de pauvret (contre 37,9 % pour la moyenne des Franais) pensent que le choix de produits durables, responsables ou verts est trop grand. Mais 45,2 % (contre 43,5 %) estiment que la prsence d'informations sur les avantages de ces produits (par exemple le prix l'usage) les pousserait en acheter plus. Les messages sur la consommation responsable doivent surtout tre plus simples et plus concrets. Il faudrait par exemple valoriser les "systmes D" et mettre en oeuvre des incitations innovantes ou des approches collectives avec un effet d'entranement ou de "mimtisme", tenant compte de la propension consommer comme les membres de sa "tribu", notamment pour les jeunes.

 * Le seuil de pauvret est dfini 60 % du revenu mdian, soit 964 de revenu mensuel disponible pour une personne seule (aprs impts et prestations sociales)
 Tlcharger l'tude

novembre 2012

Article(s) disponible(s)

Haut de page

© UDA 2005 – 2015
Mentions lgalesVie prive

Site réalisé par Smart Agence
Crdits