Pour une communication efficace et responsable

J'ai oublié mon mot de passe

Je crée mon code d'accès

Liste des entreprises adhérentes

  • Imprimer cette page
  • Recommander cette page

Samedi 18 novembre 2017

Communication responsable

AccueilCommunication responsable > La Belle compétition

La Belle compétition

La Belle Compétition a deux ans


Les 200 signataires agences et annonceurs de La Belle Compétition* ainsi que les associations promoteurs de l'initiative - autour de l'UDA : l’AACC (Association des Agences-Conseils en Communication), l’ADC (Association Design Conseil), l’Evénement (Association des agences de communication événementielle), le SYNTEC Conseil en Relations Publics et l'Udecam (Union des entreprises de conseil et achat média) - étaient conviés le 4 juillet pour dresser un bilan des deux premières années de cette démarche et tracer ensemble des pistes d'avenir à la lumière des résultats de l'enquête réalisée auprès des signataires et de la table ronde qui a suivi. Les échanges ont notamment porté sur la nécessité pour les agences de se mobiliser pour sensibiliser leurs clients et futurs clients à l'importance de la démarche au moment de l'appel d'offres. En effet, si 90 % des annonceurs signataires informent de leurs engagements les agences qu'ils consultent, en revanche seules 17 % des agences, pourtant signataires, font de même. La discussion qui devrait s'engager entre les partenaires sur les critères n'a que trop peu souvent lieu (rarement ou jamais dans 50 % des cas pour les annonceurs et dans 58 % des cas pour les agences). Les participants ont également échangé sur la nature des critères retenus. Comme le prévoit La Belle Compétition, les signataires adaptent leurs engagements à la réalité de chaque appel d'offres (dans 70 % des cas de part et d'autre). Certains critères sont cependant moins systématiquement retenus et c'est le cas notamment de la déclaration par les annonceurs des noms des agences consultées ou de l'indemnisation des appels d'offres. Du côté des agences, certaines semblent encore peu enclines à informer les annonceurs des liens d'intérêt qu'elles entretiennent avec certains partenaires et prestataires. Au plan général, les annonceurs apparaissent beaucoup plus positifs que ne le sont les agences elles-mêmes sur la démarche : 75 % estiment que La Belle Compétition a fait progresser la qualité du dialogue qu'ils entretiennent avec les agences (vs 32 % pour les agences) et 80 % considèrent qu'elle est adaptée à leurs méthodes de travail.

* Pour mémoire : La Belle Compétition a pour objectif de permettre à tous de progresser vers des appels d’offres d'agences toujours plus transparents, responsables et sincères dans le prolongement des guides de bonnes pratiques élaborés par chacun des syndicats d’agences avec l’UDA. Il s’agit d’un document unique et applicable à tous les appels d’offres, quels qu’en soient la taille, le métier, la méthode.
Retrouvez La Belle Compétition et tous les documents qui s'y rapportent sur www.labellecompetition.fr

juillet 2016


4 juillet 2016 – 2e anniversaire de La Belle Compétition – 8h30 à l'UDA


Après deux ans d'existence, La Belle Compétition fédère près de 200 signataires agences et annonceurs, engagés ensemble pour progresser vers des appels d’offres d'agence toujours plus transparents, responsables et sincères. Cet anniversaire sera l'occasion de dresser un premier bilan des progrès accomplis et d'échanger sur la base des témoignages de plusieurs signataires. Tous les signataires de La Belle Compétition et ceux qui s'interrogent sur leur adhésion future sont invités à participer à ces débats.


Comme le groupe Mars en France, rejoignez La Belle compétition !


Les six entités de Mars en France - Mars Petcare & Food France, Mars Chocolat France, Mars Drinks, Mars Global Services, Wrigley France et Royal Canin - comptent désormais parmi les 197 signataires, dont 38 annonceurs, de La Belle Compétition (www.labellecompetition.fr), tous engagés pour des appels d'offres d'agences transparents, responsables et sincères. Patrick Gantier, directeur général de Mars Food France a déclaré à cette occasion : "Chez Mars, nous avons toujours veillé à construire des relations de confiance avec nos partenaires, guidés par nos principes fondateurs, dont la responsabilité et la mutualité sont les piliers. La signature de la charte «La belle compétition» va nous permettre de formaliser nos engagements, et pourquoi pas d’inciter d’autres entreprises à suivre cette voie". Laurence Kerhello, responsable des achats marketing & ventes de Mars en France, a de son côté tenu à souligner l'importance de cette démarche pour l'entreprise : "C’est la meilleure façon de garantir des relations durables basées sur la confiance".
Rappelons que La Belle compétition, portée par les organisations représentatives des agences (AACC-Association des agences-conseils en communication, ADC-Association design communication, Anaé-Association des agences de communication événementielle, Syntec Conseil en relations publics et Udecam-Union des entreprises de conseil et achat média) et l'UDA, est destinée à créer un cadre toujours plus vertueux pour les appels d’offres d’agences. Il s’agit d’un document unique et applicable à tous les appels d’offres, quels qu’en soient la taille, le métier, la méthode. Elle prolonge les guides de bonnes pratiques élaborés par chacun des syndicats d’agences avec l’UDA.


Progressons ensemble : rejoignez les signataires de "La Belle compétition"

Les adhérents de l'UDA sont invités à rejoindre les 198 premiers signataires de la Charte des appels d'offres d'agences.


Lancée à l'initiative des différents syndicats d'agences de communication (AACC, ADC, ANAé, Syntec RP et Udecam) et de l'UDA, cette démarche, résumée dans un document unique et applicable à tous les appels d’offres, quels qu’en soient la taille, le métier, la méthode, constitue pour chacun de ses signataires un atout pour progresser vers des appels d’offres d'agences toujours plus efficaces. D'ores et déjà plus d'une centaine d'agences ont adhéré à la charte, garantissant ainsi aux annonceurs qui choisissent de les consulter une implication transparente, responsable et sincère dans les appels d'offres auxquels elles répondent. Rappelons que "La Belle compétition" propose avant tout une démarche de progrès au travers notamment d'une liste de critères parmi lesquels les signataires peuvent retenir, appel d'offres par appel d'offres, à la fois les plus adaptés à leurs méthodes de travail et les plus pertinents à mettre en oeuvre.

Signataires annonceurs :

Amaguiz
 Apagor
Auchan
Avril
L'Argus de la presse
Groupe Bel
Groupe Canal+
Centre technique interprofessionnel des oléagineux et du chanvre (CETIOM)
 Deezer
Fédération Française des producteurs d’oléagineux et Protéagineux (FOP)
Fonds de développement des filières des oléagineux et des protéagineux (FIDOP)
Gan Assurances
Groupama Banque
Groupama SA
Herta
Interprofession des oléagineux et protéagineux (I.O.P.)
Kaufman and Broad
L'Oréal
Lesieur
Mars Chocolat France
Mars Drinks,
Mars Global Services,
Mars Petcare & Food France
Michelin
Nespresso
Nestlé
Nestlé grand froid
Nestlé Purina
Nestlé Waters
Nicolas
Groupe Prévoir
Roche
Royal Canin France
SNPTV
Société Générale
Sofiprotéol
Terres de communication
Wrigley France


www.labellecompetition.fr



Rejoignez "La Belle compétition" simplifiée

Afin de permettre à un plus grand nombre d'annonceurs d'adhérer à "La Belle compétition", lancée en avril 2014, les organisations représentatives des agences concernées par cette démarche (AACC-Association des agences-conseils en communication, ADC-Association design communication, ANAé-Association des agences de communication événementielle, Syntec RP et Udecam-Union des entreprise de conseil et achat média) et l'UDA ont décidé de simplifier son processus de mise en œuvre pour les signataires. Le "reporting" au fil de l'eau des critères retenus pour chacun des appels d'offres menés est remplacé par une enquête annuelle auprès des responsables désignés par leur entreprise.
Rappelons que "La Belle compétition" est une initiative destinée à créer un cadre toujours plus vertueux pour les appels d’offres d’agences. Il s’agit d’un document unique et applicable à tous les appels d’offres, quels qu’en soient la taille, le métier, la méthode. Elle prolonge les guides de bonnes pratiques élaborés par chacun des syndicats d’agences avec l’UDA.
A l'occasion de la conférence plénière de l'Observatoire Com Media le 23 janvier 2015 au Sénat, la Cedaf (Compagnie des dirigeants et acheteurs de France) a confirmé la pertinence de "La Belle compétition" et sa cohérence avec ses propres travaux et en particulier son "Accord de bonnes pratiques pour le secteur de la communication".

février 2015



Loïc Armand appelle les membres de l'UDA à adhérer à la Belle compétition

Le 13 mai 2014, Loïc Armand, président de l'UDA, a écrit à chacun des dirigeants des entreprises adhérentes pour les inciter à signer la Charte des appels d'offres d'agences.


Le 13 mai, Loïc Armand, président de l'UDA, a écrit à chacun des dirigeants des entreprises membres de celle-ci pour les appeler à soutenir cette initiative en adhérant à la Charte. Il a en particulier insisté sur le fait qu'elle s'inscrivait pleinement dans la mission de l'UDA de "promouvoir la communication responsable en élaborant et en mettant en oeuvre des pratiques loyales et éthiques". L'approche, qui se veut souple et pragmatique, est adaptable à tous les types d'appels d'offres dont elle peut améliorer significativement l'efficacité et s'intègre aux démarches RSE des entreprises.

juin 2014




La Belle compétition est lancée !


Après dix-huit mois de travaux, le 16 avril 2014, l'AACC, l'ADC, l'ANAé, Syntec RP, l'UDECAM et l'UDA ont lancé la Charte des appels d'offres et le site de "La Belle compétition".


Le 16 avril 2014, Loïc Armand, président de l'UDA, procédait au lancement officiel de "La Belle compétition" avec les présidents de tous les syndicats d'agences (AACC-Association des agences-conseils en communication, ADC-Association Design Communication, ANAé-Association des agences de communication événementielle, Syntec Conseil en relations publics et UDECAM-Union des entreprises de conseil et achat média). Cette initiative, fruit de dix-huit mois de travail au sein de l'UDA et avec les agences, devrait permettre à l'ensemble du marché de progresser vers des appels d’offres toujours plus transparents, responsables et sincères. La Charte, à laquelle chacun est invité à souscrire pour signifier publiquement son engagement, est applicable à tous les appels d’offres, quels qu’en soient la taille, le métier ou la méthode. Elle prolonge les guides de bonnes pratiques déjà accessibles aux membres de l'UDA (voir Editorial de mai 2014).

mai 2014


Contacts UDA : Didier Beauclair - Anne Langer

Haut de page

© UDA 2005 – 2015
Mentions légalesVie privée

Site réalisé par Smart Agence
Crédits