Pour une communication efficace et responsable

J'ai oublié mon mot de passe

Je crée mon code d'accès

Liste des entreprises adhérentes

  • Imprimer cette page
  • Recommander cette page

Lundi 20 novembre 2017

Chiffres et documents

AccueilChiffres et documentsChiffres clés > Observatoire Culture Papier

Observatoire Culture Papier

Imprimés : les Français attachés au papier

D'après l'association Culture Papier, 84 % des Français restent très attachés au papier et seuls 2 % d'entre eux pensent qu’un jour le numérique le remplacera complètement.


Lors du colloque organisé par l’association Culture Papier, dont l’UDA est l’un des administrateurs et dont le thème était "De la transmission orale à la numérisation du savoir, que(s) rôle(s) pour le papier ?", ont été révélés les chiffres de l’Observatoire Culture Papier réalisé pour la seconde année consécutive par Médiaprism. L’enquête a pour but d’interroger les Français sur la place qu’occupe le papier dans leur vie. Dans cette deuxième vague, les Français confirment à 84 % leur attachement au papier. En effet, le papier reste très présent dans leur vie. Ainsi dans leur quotidien, ils sont amenés à consulter des imprimés publicitaires papier, lire un livre, envoyer des courriers, acheter des journaux/magazine... Lorsqu’on leur demande de choisir entre le format papier et le format numérique, dans 9 situations sur 10, les Français répondent le papier. Cette préférence s’est accentuée par rapport à 2014 pour notamment la lecture de la presse (+ 4 points) et des imprimés publicitaires (+ 3 points). Les répondants qui préfèrent consulter un imprimé publicitaire au format papier le font parce que cela leur donne la possibilité de le conserver ou de le réutiliser aisément, et en raison de la praticité du format. Le format numérique, lorsqu’il est préféré au papier, est lui aussi apprécié pour son côté pratique. Papier et numérique restent très complémentaires, seuls 2 % des Français pensant qu’un jour le numérique remplacera complètement le papier. Retrouvez l’ensemble des sujets traités lors du colloque dans ses minutes (contact : Maryse Mossino).
Par ailleurs, l’association Culture Papier se dote d’une nouvelle équipe de direction. Virginie Fillon-Delette, qui était jusqu'alors la représentante Culture Papier de la région Nord Pas-de-Calais, devient déléguée générale. Le président Laurent de Gaulle passe le relais à Alain Kouck, président d’Editis Holding, pour un mandat de trois ans.

* Echantillon de 1 009 individus, représentatif de la population, enquête réalisée on line entre le 12 et le 30 juin 2015.

mars 2016


Les Français restent très attachés au papier

81 % des Français déclarent être attachés au support papier. Pour autant, 78 % considèrent que le papier et le numérique doivent rester complémentaires, le papier permettant la prise de recul et le temps de la décision, le numérique apportant la puissance et la profondeur de l’information.


Lors du colloque de Culture Papier ont été dévoilés les résultats du premier Observatoire Culture Papier réalisé par Médiaprism, afin de comprendre la posture des Français à l’égard du papier. Le premier enseignement est que 81 % des Français déclarent être attachés au support papier. En effet, le papier est utilisé fréquemment et rythme la vie des Français. Ainsi, au cours des six derniers mois, les Français déclarent avoir consulté des imprimés publicitaires, lu des livres papier, envoyé des courriers papier, acheté des journaux, des magazines. Les Français assimilent le papier à la lecture (90 %), au calme (84 %), au souvenir (84 %), à la sérénité (83 %), mais aussi à la fiabilité (80 %), la profondeur (72 %), la mémorisation (56 %)... De fait, d’après l’étude, le papier répond principalement à deux usages, d’une part appréhender totalement un sujet et d’autre part se relaxer et se cultiver. En outre, le papier est utilisé avant tout pour ne pas oublier les choses : plus de 7 personnes sur 10 font du papier le support de leur pense-bête. Face au besoin de déconnexion dont les Français se disent par ailleurs atteints, le papier a aussi un rôle à jouer de soupape et de décompression. 69 % des Français déclarent penser que le papier est un moyen de retrouver une forme de liberté, de reprendre le contrôle. Il est intéressant de noter que ce sont les générations Y et Z, les 18-34 ans qui sont nés avec le digital, qui expriment le plus leur besoin de déconnexion (93 %). Ce sont aussi eux qui associent le plus le papier à des notions faisant référence au bien-être. Mais le papier est aussi le garant de "la mémoire des choses". Ainsi 86 % des répondants affirment qu’il s’agit du support qui ravive le mieux leurs souvenirs, 85 % qu’il constitue le support auquel ils tiennent le plus et 77 % que le papier est le meilleur moyen de revivre "l’émotion du moment". Il ne faut pas pour autant choisir entre le papier et le numérique, qui sont considérés par 78 % des Français comme devant rester deux supports complémentaires dans l’avenir, le papier permettant la prise de recul et le temps de la décision, le numérique apportant la puissance et la profondeur de l’information.

novembre 2014


Haut de page

© UDA 2005 – 2015
Mentions légalesVie privée

Site réalisé par Smart Agence
Crédits